Réhabilitation

Un chantier qui suit son rythme à Croix-du-Sud

Après le lancement des travaux de l’Îlot Degas-Rodin en 2009, le grand projet de réhabilitation et de réaménagement du quartier Croix-du-Sud se poursuit en 2011 sur l’îlot Cezanne-Ingres-Fragonard. Confiée au cabinet d’architecture Thiénot-Ballan-Zulaica, cette 2e tranche concerne 15 immeubles, soit 520 logements (dont 485 réhabilités), et sera suivie d’une troisième et dernière tranche, toujours en cours d’étude, pour la remise en état de 632 autres logements – soit un total de 1650 logements sur l’ensemble du quartier.

Comme pour la 1ère phase, le chantier alterne travaux sur les immeubles (isolation thermique par l’extérieur, étanchéité, installation de balcons…) et sur les logements (rénovation électrique, plomberie, chauffage…). L’objectif affiché par Plurial Novilia est de réduire les consommations énergétiques d’environ 60% tout en amélioration le cadre de vie de ses locataires.

Une réflexion complète sur la résidentialisation

Les travaux menés font partie d’une réflexion plus large sur la résidentialisation du quartier qui bénéficie également d’une transformation en profondeur des espaces publics et des espaces verts en périphérie des bâtiments. Tout en préservant les qualités modernes de Croix-Rouge (fluidité des parcours, espaces verts généreux), le projet rend lisibles les accès aux bâtiments en orientant vers la rue les halls et les cheminements d'accès. Les appartements en rez-de-chaussée sont protégés et valorisés grâce à des aménagements paysagers spécifiques. Et enfin, les cœurs d'îlots deviennent des respirations verdoyantes agréables que les habitants ne manquent pas de s’approprier.

Des aménagements pour faciliter l’appropriation

Plusieurs chantiers sont dans le même temps afin d’aider les habitants à prendre possession de leur nouveau quartier, à commencer par le réadressage des immeubles avec une identification des accès sur les rues Léon Blum et Marie Laurencin grâce à des totems en béton. Les parkings sont également réhabilités, et de nouvelles places créées, en privilégiant le morcellement en petites zones afin de leur redonner un caractère privatif. Enfin, des cheminements piétons sont créés depuis les parkings vers les entrées d'immeubles, des clôtures sont aménagées afin de privatiser les squares Fragonard et Cézanne, nouvellement réaménagés, et une venelle piétonne publique, permettant de desservir le quartier et de conserver le lien avec la nouvelle place, voit le jour.

2011