Les bailleurs unis pour prévenir les expulsions

Eviter la violence de l’expulsion

Depuis 2014, PLURIAL NOVILIA expérimente avec succès à Epernay un dispositif de prévention des expulsions baptisé APRIL (Accompagnement et Prévention par l’Insertion pour le Logement). En partenariat avec les équipes du Club de Prévention d’Epernay et les services de la ville ou du département (CCAS, CSD…), celui-ci vise à sortir de la logique purement administrative pour éviter l’expulsion locative et instaurer à la place un dialogue avec les locataires les plus isolés.

« Certains locataires, notamment des hommes seuls ou des salariés avec peu de ressources, sont en dehors du suivi des partenaires sociaux », explique Nicolas Bourgeois, Responsable DSU de PLURIAL NOVILIA. « N’ouvrant jamais la porte, ils peuvent faire l’objet d’une expulsion alors qu’on ne les a jamais rencontrés. Le dispositif APRIL permet de prendre le temps de nouer un dialogue avec eux, même s’il faut retourner 20 fois à leur domicile avant qu’ils acceptent de discuter ».

Un lancement partenarial à Croix-Rouge

Avec 119 personnes accompagnées en l’espace de 3 ans à Epernay, PLURIAL NOVILIA a souhaité renouveler l’expérience sur Reims, dans le quartier Croix-Rouge. Dans ce secteur où l’ensemble des bailleurs sociaux sont confrontés à des situations complexes, un partenariat s’est noué avec deux autres bailleurs rémois en vue de mettre en place une équipe locale du Club de Prévention.

Au-delà du volet financier, une réflexion a été menée pendant presque une année sur la coordination tripartite, l’organisation des comités de suivi et la gestion de la confidentialité des données relatives aux locataires de chaque bailleur. Le choix d’un local et l’identification des bons profils d’éducateurs spécialisés pour cette mission sensible, au service de publics très fragiles, ont parachevé le lancement de l’expérimentation à Reims en septembre 2017.

« Le dispositif est très bien accueilli par les habitants depuis le 1er jour », reprend Nicolas Bourgeois, Responsable Développement Social Urbain de PLURIAL NOVILIA. « L’intervention d’un tiers extérieur, venu spécifiquement pour aider les gens dans le besoin, est souvent perçue de manière plus positive et permet de désamorcer d’éventuelles tensions ». Une étape cruciale pour débloquer des situations autrefois insolubles, et ramener les locataires isolés vers les acteurs de droit commun.

En chiffres

personnes accompagnées en 3 ans sur Epernay
visites à domicile
bailleurs sociaux unis à Reims dans un même combat
Rénovation : quand les locataires mettent la main à la pâte REMA’VERT se rêve en collectif